Back Home (To the main page)

Souvenirs du Liban, Cadeaux
 

Sections

About us

Contact us

 

Page d'accueil > Vues Panorama
English Version

Beyrouth
Bekaa
Le Nabatieh
Mont Liban
Nord
Sud


472 vues panoramiques du Liban incluses dans le site!

Liban, porte du soleil, ouverture vers l'esprit!

L'Europe est la fille du Liban: Europa, était la fille du roi de Tyr, elle fut enlevée et transportée sur les rivages du continent par le Dieu Zeus, qui lui apparut sous la forme d'un taureau. La vallée impressionnante du fleuve Nahr Ibrahim était la scène des mystères Dionysiens qui ont célébré l'amour d'Ishtar (Aphrodite, Venus) et d'Adonis, mort et ressuscité avec les Bacchanales. L'alphabet des Phéniciens fut la base de l'alphabet grec et la tradition des jeux sportifs tous les 4 ans fut un autre cadeau du Liban à la Grèce, ils devinrent par la suite les célèbres jeux olympiques.

Le génie de nos ancêtres les Phéniciens se manifesta dans plusieurs domaines.

Avec l'alphabet et ses capacités d'abstraction, ils imaginèrent une forme à chaque ‘son’. Ils ont été les premiers à remarquer les ‘sons’ phonétiques sont seulement plus d'une vingtaine, tandis que dans le hiéroglyphe égyptien ou le pictogramme Babylonien ou sumérien les lettres et chiffres (des figures dessinées) dépassaient des centaines de milliers, ce qui rend les communications, les échanges difficiles, compliquées et longues… l'alphabet est simple, facile, abordable et intelligent. L'alphabet au service de la civilisation de l'histoire, de la culture, des échanges, de la pensée. Le Liban, pays de génie pacifique, pays de l'humanisme et de l'amour, pays de plus de huit mille ans d'histoire donnant: philosophes, penseurs, mathématiciens, magistrats, militaires… atomistes, navigateurs, historiens, savants, pionniers dans la recherche et la découverte, métallurgie, industrie, agriculture, au service de toute l'humanité, ancienne, actuelle, et future… qu’on s'arrête et qu'on se recueille devant ce temple vivant où la flamme de la connaissance, des valeurs… est toujours allumée comme un phare guidant les Nations…

Je mentionne quelques noms illustres de nos compatriotes: Thalès, Euclide, Pythagore, Sunkonyatun, Mokhos, Kadmus, Zénon…

Quand à nos mystères, je ne peux que m’arrêter devant le Dieu Il ou ‘El’, Dieu vivant divin et humain bien avant Zeus le grec ou Jupiter le romain…Il fut le précurseur de notre ‘Emmanuel’.

Dans cette religion phénicienne, la seule à travers les temps anciens où se réalisa la ‘Résurrection’. Il faudra attendre quelques milliers d’années pour connaître la Rédemption, mort et résurrection du Messie, le Christ.

Adonis, ce beau Dieu Phénicien, tué par un sanglier représentant les forces du mal sur la terre. Adonis fut ressuscité au printemps et son âme comme son sang se sont répandus dans la nature… une mythologie humaine et vivante.

Sur cette terre Phénicienne, l’humanité a vu s’ériger sur son sol la première maison, en pierre taillée soutenues par sept piliers, les piliers de la sagesse.

L’étoile polaire, découverte par un libanais appelé par les Grecs ‘la Phénicienne’ elle est la seule étoile fixe dans tout le ciel mouvant… et la boussole, de nos rivages, elle fut transmise en Chine… et le vrai nom de la méditerranée : la mer Phénicienne.

Et l’Arche de Noé construite au Liban par nos bois de Cèdres n’est-ce pas ?

El la construction des temples, et les périples autour de l’Afrique, et la découverte de l’Amérique… et la méditerranée, la Baltique, Polynésie, nouvelle Zélande, etc… la mer rouge et Suez… et si nous nous arrêtons un peu avec nos contemporains:
- Emperreurs, Aurélius, Alexandre Severus…
- notre légendaire Europe fille d’Agénor et sœur de Cadmus.
- Didon, notre Hélissa qu’a chantée Virgile dans son Eneide et d’autres…

Le Liban est également une terre sainte. Les Evangiles nous disent que le Christ vint prêcher a Tyr et Sidon, et il y fit un miracle en guérissant la fille d'une Cananéenne. C'est au Liban que Jésus fit son premier miracle en transformant l'eau en vin a Cana du Liban. En effet, les références historiques des Pères de l'Eglise et les recherches archéologiques confirment que le Cana dont parle l'évangéliste Jean est bien le Cana du Liban Sud.

Dans la région de Beyrouth les universités et les hôpitaux sont de niveaux international. Tous le long de la côte, restaurants, plages, casinos, ainsi que des commerces mettent toutes les marques à la disposition du client.

On ne peut jamais être las du Liban ! Tant de variétés dans un pays de 10.452 km2 ! En un peu moins d'une heure, entre la côte et les cimes enneigées à plus de 2000 mètres d'altitude, en hiver, on skie alors qu'en même temps, la mer est plus chaude que ne l'est la mer du Nord en été ! Tandis que l'arabe est la langue nationale, partout des gens parlent français ou anglais, si bien que la plupart des Beyrouthins sont en grande partie trilingues. Le Liban appartient au monde méditerranéen, par son architecture traditionnelle, par sa cuisine locale et même dans ses quelques villages aux habitants aux costumes pittoresques. En une demi heure, on peut traverser la chaîne du Mont Liban pour se retrouver dans la vallée de la Bekaa, au climat plus sec, à l'architecture un peu plus arabe de ces villages chrétiens et musulmans. Le climat de la côte est idéal au printemps et en automne, qui devient plus chaud et plus humide de fin Juillet à mi Septembre. Tandis que le climat est sec et frais dans la vallée de la Bekaa et dans la haute montagne de la chaîne du Mont Liban. Avec le ciel bleu, le soleil est très agréable.
Il n'y a probablement aucun endroit au monde, où l'étranger ne se sente ainsi chez lui et ceci grâce aux Libanais de toutes communautés et religions. Vous trouverez des villages entiers enclavés entre montagnes et vallées, ces beaux villages, doivent leurs prospérité aux émigrants libanais qui ont fait fortune aux Amériques, et aux grand nombre de professionnels qui ont fait leurs études en Europe et au nouveau monde.

Les chrétiens appartiennent à diverses Eglises catholiques et orthodoxes de rites orientaux. Quant aux musulmans, ils sont Sunnites, Chiites ou Druzes. Les médias étrangers et les efforts extérieurs ont déstabilisé le Liban et ont conduit à ce qu'on prétend être : « Guerre civile Libanaise » et ont donné une fausse idée des relations intercommunautaires Libanaises, alors que le visiteur peut se sentir à l'aise et en sécurité partout où il va.

Le Liban est une terre dont les villes remontent au 5ème millénaire avant J.C.. A Baalbek, on peut voir l'un des plus large complexe de temple Romain au monde, tandis que Beiteddine et Deir El Qamar sont 2 sites de conte de fée.

Le Liban est un pays d'une telle attraction que même durant les années noires de la guerre entre 1975 et 1990, un grand nombre de résidents étrangers n'ont pas pu se décider à quitter ce pays. Ceci sera probablement le sentiment de tout visiteur à cette terre.

Autres articles:
Constantes culturelles de l’identité libanaise
Informations Générales
L'Habitation au Liban

Les débuts de la Photographie au Liban à travers son Histoire
Les juifs du Liban - Une vieille communauté en voie d'extinction
Les Temples Romains du Liban
Liban Lumière des siecles
Lumière du Liban - Lichter des Libanons
Myriam Achkar, une martyre Chrétienne à la manière de Maria Goretti
Partir au Liban: Tyr, Amchit, Hermel, Terbol, Ramlieh...
Patrimoine: Château de Beaufort, Sérail de Baabda et Eglises byzantines
Rue du Liban
Vacances Liban: Vestiges Oubliés, Trésors Naturels, Villages Séculaires

Splendeurs du Liban
Storia del Libano
Un pays qui enjolive l'Orient - Esquisse du Liban - Années 1950

L'arrêté du 17/1/1924 N.2385 modifié par la loi N.75 du 3/4/1999 (Articles 2,5,15,49 et 85) stipule: L'auteur d'une oeuvre littéraire ou artistique détient du seul fait de sa création un droit de propriété absolue sur cette oeuvre, sans obligation de procédures formelles. L'auteur de l'oeuvre bénéficiera lui-même de l'exploitation de son oeuvre, il possède le droit exclusif de la publier, et de la reproduire sous quelques formes que ce soit. Qu'il s'agisse ou non d'oeuvres tombées dans le domaine public, seront punis d'un emprisonnement d'un mois à trois ans et d'une amende de cinq millions à cinquante millions de livres libanaises ou à l'une des deux peines seulement, ceux qui: 1-auront apposé ou fait apposé fraudulement un nom usurpé sur une oeuvre littéraire ou artistique; 2-auront, pour tromper l'acheteur, frauduleusement imité la signature ou le signe adopté par un auteur; 3-auront contrefait une oeuvre littéraire ou artistique; 4-auront sciement vendu, recelé, mis en vente ou en circulation l'oeuvre contrefaite ou signée d'un faux nom. La peine sera aggravée en cas de récidive. Copyright DiscoverLebanon.com

 

 


Panoramic Views | Photos | Ecards | Posters | Map | Directory | Weather | White Pages | Recipes | Lebanon News | Eco Tourism
Phone & Dine | Deals | Hotel Reservation | Events | Movies | Chat |
Wallpapers | Shopping | Forums | TV and Radio | Presentation


Copyright DiscoverLebanon 97 - 2017. All Rights Reserved


Advertise | Terms of use | Credits